Enlever les causes des maladies et des problématiques

La deuxième étape de la thérapie consiste à enlever les causes des maladies et des problèmes pour que ceux-ci disparaissent complètement. En effet, tout ce qui nous pose problème dans notre vie, que ce soit des schémas de fonctionnement, des évènements qui se répètent, des situations émotionnellement difficiles ou des maladies, trouve ses origines dans notre histoire.
Je regroupe toutes ces causes dans 4 catégories.

La vie actuelle

Au cours de notre vie nous allons reproduire, le plus souvent de manière inconsciente, les schémas et les conditionnements reçus. Ceci en respectant bien évidemment les lois du transgénérationnel et du karmique.
Au cours ce cette existence, comme nous allons continuer à vivre de nouvelles expériences, nous allons aussi créer de nouveaux schémas, conditionnements, peurs et croyances.
Bien sûr, ce n’est pas une fatalité. Nous pouvons faire le choix de transmuter et nettoyer ce qui nous pose problème.

Cette période va de quelques mois avant notre conception jusqu’à maintenant.
Nous nous occuperons donc de la conception, de la vie intra-utérine, de la naissance, de l’enfance, du passage à la vie d’adulte et de toutes les périodes et évènements importants de la vie.

Le transgénérationnel

Le terme transgénérationnel regroupe tout ce que nous héritons de nos lignées, c’est-à-dire des parents, grands-parents, arrière-grands-parents… que ce soient des habitudes, des blocages, des peurs, l’éducation ou encore des marqueurs génétiques.

Mon expérience m’a montré que tout ce que nous expérimentons dans notre vie a déjà été vécu, au moins partiellement, par nos ancêtres. Ils nous transmettent les outils et les plans nécessaires à nos choix de vie.

Ces outils, ces plans et ces valises (j’utilise ce terme pour regrouper tout ce qui ne nous facilite pas la vie) vont des simples habitudes de la vie courante aux schémas beaucoup plus ancrés en nous, jusqu’au cœur de nos cellules.

Ce qui veut dire que comprendre et transmuter ce qui nous pose problème dans notre vie ne va pas suffire. Bien évidemment après ce travail notre fardeau se sera bien allégé, mais pour prévenir d’éventuels nouveaux échos avec les problématiques familiales, il est indispensable de poursuivre ce nettoyage au sein de nos lignées. Et ce, même par rapport aux ancêtres décédés.

Toutes les expériences, bonnes ou mauvaises, le vécu et les croyances de nos parents vont créer le moule qui va permettre notre venue dans ce monde. Donc plus celui-ci sera en bon état, plus notre vie partira du bon pied.

Le karmique

Nous trouvons ici les deux principales causes des maladies et de ce que nous vivons, à savoir les choix d’incarnation et les bagages de nos anciennes vies. Dit autrement, c’est tout ce qui touche à nos vies précédentes et qui impacte notre incarnation actuelle.

Lorsque l’âme décide de s’incarner, elle choisit ce qu’elle va vivre pour s’enrichir, progresser et grandir. Pour cela, elle sélectionne parmi ses capacités et facultés acquises lors des incarnations précédentes, celles qui lui seront utiles pour cette vie.
Pour suivre notre chemin de vie, nous avons besoin d’un point de départ. Notre âme choisit donc de s’incarner à une époque, dans une famille et dans un pays en corrélation avec ses choix d’incarnation.

L’environnemental

Les causes des maladies se trouvent aussi dans notre environnement.

Bien évidemment, la pollution et tout ce que notre société apporte nous impacte. Mais il ne faut pas oublier le vécu et le côte énergétique des lieux que nous fréquentons, comme notre foyer et notre lieu de travail, qui ont  une forte influence sur nous car nous y passons beaucoup de temps. Ce qui nous touche peut être propre à ces lieux ou venir des alentours.

L’alimentaire

Le dernier groupe de causes des maladies et problématiques est l’alimentaire et tout ce que nous ingérons, ainsi que l’hygiène de vie.
Que nous ingérions les substances par la bouche, le nez ou à travers la peau, l’impact sur notre santé est le même.

Il faut bien comprendre que nous sommes ce que nous mangeons. Mais cette remarque va bien plus loin que l’alimentation biologique ou l’absence de produits animaliers dans notre assiette. 
Notre régime alimentaire est bien sûr important, mais la méthode de production de cette nourriture l’est tout autant. Sans oublier la pollution, les produits d’hygiène et de beauté, la sédentarisation…

Après cette étape, il va être important de changer notre conditionnement.

Fermer le menu