L’intérêt de la médecine douce et énergétique

L’intérêt de la médecine douce et de l’approche énergétique

Quelle est la portée des problèmes que nous pouvons rencontrer ?

Par ma pratique j’ai constaté que ces atteintes sont de 3 types.

Les deux premiers types sont les plus communément identifiables :

1- Les blessures, les malformations, les empoisonnements, les maladies (infectieuses, parasitaires, génétiques…) avec atteinte(s) des organes ou des systèmes, les tumeurs…

2- Les troubles émotionnels, mentaux et du comportement.

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) nous montre qu’à tous ces problèmes s’ajoutent des causes énergétiques. La MTC traite ces maux d’origine énergétique par l’acupuncture, les massages, etc.

Ce qui implique le 3ème type d’atteintes :

3- L’énergétique

Les traitements classiques de notre médecine moderne s’attaquent principalement aux symptômes, alors qu’il serait intéressant de creuser plus profondément pour trouver les origines du mal. Les symptômes, dans le cas d’une maladie, ne sont en effet que l’expression du corps.

Le mot maladie ne sonne-t-il pas d’ailleurs comme « mal a dit » ? Ce que le corps a du mal à nous dire, ce que nous ne comprenons pas, ou ce que nous n’arrivons pas à exprimer en paroles ou en actes.

 

Les niveaux de lecture de la maladie

Il existe plusieurs niveaux de lecture :

1) Le physique

Le premier niveau peut être la recherche de l’organe associé ; comme ce qui est pratiqué en MTC, avec les notions de plénitude, d’insuffisance ou de vide par rapport au rein, à la rate, au foie, au cœur et aux poumons.
Bien évidemment, la MTC va beaucoup plus loin avec ses concepts de Yin et Yang, de circulation d’énergie, de relativité et de complémentarité.

2) L’émotionnel

Le second niveau est l’émotionnel. Par exemple un décès qui génère de la tristesse et impacte les poumons (MTC). La mémoire de l’événement va s’inscrire dans nos cellules et générer des blocages. La médecine douce, comme d’autres techniques plus classiques, explore cette dimension.

Autre exemple : une vertèbre qui bloque régulièrement et qui, malgré plusieurs séances d’ostéopathie, ne se relâche pas. Dans ce cas, il est intéressant de trouver l’origine émotionnelle qui  génère ce blocage. Une fois cette émotion digérée ou transmutée, le blocage se libère et la vertèbre ne pose plus de problème.

3) L’énergétique

L’approche énergétique permet d’aller beaucoup plus loin dans les origines de nos problèmes.
La thérapie énergétique que je vous propose explore aussi bien tous les événements de votre vie qui peuvent vous poser problème que le transgénérationnel, le karmique, l’environnemental, l’alimentation et l’hygiène de vie.

Lorsque la thérapie énergétique est associée à la symbolique et à la visualisation, elle permet à la personne de retrouver son autonomie pour traiter elle-même ses prochaines difficultés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu