Loup Blanc et Loup Noir

Le loup blanc et le loup noir

L’histoire

C’est l’histoire d’un enfant qui joue, rêve et se pose beaucoup questions.

Un jour, il va voir son grand-père et lui demande « Dis-moi, Grand Père, pourquoi t a-t-il des gens méchants ? »

Alors son grand-père, avec ses mots, l’emmène en voyage. Il lui parle de territoires immenses, connus et inconnus, des loups qu’on y trouve.

On y raconte le loup noir, sombre, manipulateur, envieux, colérique, hargneux et menaçant, qui hurle la nuit, se cache, se bat avec les uns et dévore les autres, terrifie, domine par la peur et tue.

Et aussi le loup blanc, accueillant, équitable, joyeux, solidaire et fraternel. Pacifique, lucide, il protège les siens et soutient les autres, attentif, généreux et confiant.

Puis il lui dit : « Tu vois, l’Homme a ces deux loups en lui. Chacun de nous abrite en lui un loup noir et un loup blanc qui ne cessent de s’affronter. »

L’enfant réfléchit et lui demande :  » … et c’est lequel qui gagne ? »

1) Alors, le grand-père lui répond doucement :
« Celui qui gagne, …… c’est celui que tu nourris. »

Ou :

2) Le grand-père lui dit : « Les deux gagnent. »

« Si je choisis de nourrir que le loup blanc, le noir se sentira abandonné et malheureux. Il attendra la moindre faiblesse de ma part pour me sauter dessus. Il sera toujours fâché et cherchera à se battre avec le loup blanc. 

Mais si je nourri aussi le loup noir, ils seront heureux tous les deux et pourront se compléter.

Car le loup noir a aussi de nombreuses qualités, la ténacité, le courage, la bravoure, une forte détermination et la capacité d’avoir une pensée stratégique. Des qualités qui parfois sont nécessaires et dont le loup blanc manque.

Le loup blanc a la compassion, le soin, la force, la capacité de reconnaître ce qui est mieux pour tous. Tu vois, le loup blanc a besoin du loup noir à ses côtés.

Par contre, si tu n’alimentes que le loup noir, tu vas t’user et tu t’emprisonneras dans la haine. C’est pour cela que le loup noir a aussi besoin de l’énergie du loup blanc à ses côtés. Ne nourrir qu’un fera mourir l’autre de faim et celui-ci deviendra incontrôlable ou absent. Nourrir et prendre soin des deux signifie qu’ils te serviront bien et ne feront rien qui ne sera pas bon, vital ou grand.

Nourri les deux et il n’y aura plus de lutte interne en toi. Et quand il n’y a plus de guerre en soi, on peut vraiment s’écouter pour aller vers ce qui est de meilleur pour chacun de nous. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.